Découverte des arts de la rue

Les élèves de seconde de l’enseignement d’exploration « arts du spectacle » ont découvert tout au long de l’année des lieux artistiques et culturels diversifiés du territoire (La Coursive, le CCN, le Théâtre Comédie, l’Entrepôt…) mais il est des lieux insoupçonnables comme  un encadrement de fenêtre, une ruelle, une place, un hangar…, les arts s’immiscent partout !

A La Rochelle, nous avons la chance d’accueillir depuis 2016 le CNAREP (Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public en Nouvelle-Aquitaine). Il en existe treize en France. Ils ont pour mission le soutien à la création artistique dans les espaces publics. Le CNAREP accompagne une dizaine de compagnies en résidence par an et organise des temps forts et différentes actions à destination des habitants du territoire.

Nos élèves ont pu découvrir cette année :

  • l’utopie créative de l’artiste plasticien, Olivier Grosse Tête, à travers un atelier participatif visant à reconstruire tout en carton l’Hôtel de Ville de La Rochelle à taille réelle en novembre 2017. Cet atelier à rassembler 300 personnes sur 5 jours à l’IUT de La Rochelle. L’assemblage final a eu lieu sur le parvis de l’Aquarium dans le cadre de la manifestation « Sur le pont » organisé par le CNAREP.

  • la folie douce des comédiens – danseurs de la Cie Jeanne de la Simone en participant à leur sortie de résidence. Le spectacle est une déambulation dans le quartier de La Pallice intitulé « Sensibles Quartiers » qui invite à marcher ensemble, à voir et à re-découvrir nos espaces quotidiens et urbains de manière plus sensible à travers des performances en solo ou collectives dans des endroits particuliers. Les spectateurs sont munis d’écouteurs « ce qui nous permet de porter attention à des bruits que l’on oublie vite » témoigne Emma Menez. Suite à cette balade, un échange avec l’équipe artistique (dans la rue bien sûr!) a permis de soulever quelques mystères. Les parcours s’adaptent à chaque nouveau quartier que la compagnie investit et sont constitués d’une bonne part d’improvisation puisque les danseurs-comédiens interagissent autant avec l’architecture urbaine que ses habitants (même les chats!).

Cette ouverture sur les arts de la rue a été complétée par l’intervention en classe de Pauline Savoye, assistante médiation et communication au CNAREP, qui nous a expliqué brièvement l’évolution des arts de la rue, les missions du CNAREP et son métier.

Merci au CNAREP et à son équipe et à la rentrée pour de nouvelles rencontres ! 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Posted in Arts du spectacle, Enseignements d'exploration and tagged , , .

Laisser un commentaire