Voyage mémoriel à Auschwitz du 10 au 19 octobre 2015

Un voyage inter- lycées qui a associé des élèves de Doriole, de Fénelon professionnel, de Fénelon et de Saint-Exupéry.

Ce sont 130 lycéens dont 24 élèves de terminales du lycée Saint-Exupéry qui sont partis sur les traces des familles juives de Charente – Maritime dénoncées, raflées, déportées et exterminées à Auschwitz .

Première journée :
Mémorial de la Shoah à Paris

9-PhotosEnfants
La guide explique le sort des enfants juifs déportés et exterminés avec leurs parents

5-MurdesNoms

Erwan et Enzo retrouvent sur le mur des noms les noms des membres des familles Mizrahi, Foks, Berger ,Krawiec réfugiées dans notre département puis arrêtées et déportées .

Visite de la cité de la muette à Bobigny
La cité de la muette fut un camp de déportation et de transit pour les Juifs de France .

IMG_5374
Le monument à Bobigny à la mémoire des Juifs déportés

18-MonterdsWagon

Les élèves sur l’escalier d’un des wagons qui servait au transport vers les camps

Visite de la gare de Drancy
C’est de Drancy que partaient les convois vers les camps ;les élèves avaient organisé une commémoration émouvante ;ils ont enfilé des origamis et les ont alignés le long des rails .

Deuxième jour :

Dachau et Munich en Allemagne

A Dachau, premier camp de concentration ouvert en Allemagne en 1933, les élèves ont découvert un immense camp où plus de 75000 déportés de toute l’Europe ont été condamnés à une mort lente par les travaux forcés, la faim, le froid …

Une sinistre porte d’entrée porte la devise ‘le travail rend libre.

1-GrilleEntree

L’immense place d’appel où les kapos comptaient et recomptaient les déportés faisant de ces appels d’innommables supplices . 

8-CourAppel&Baraque

On y visite une chambre à gaz et un crématorium.

46-FoursCrematorium

Une chapelle a été dressée en souvenir des nombreux chrétiens qui ont péri à Dachau.

30-ChapelleCatho

Une très émouvante cérémonie organisée par les élèves à la mémoire de Jean Grignon déporté à Dachau eut lieu en présence de sa femme Bernadette Grignon qui nous accompagnait lors de ce voyage . 

IMG_5534

L’après –midi, à Munich ,les élèves ont visité l’université qui fut un foyer de résistance au nazisme .

IMG_5578

Des tracts anti-Hitler y étaient imprimés et distribués par les membres du mouvement de la Rose Blanche mené par Hans et Sophie Scholl .

On peut voir sur le parvis de l’Université des plaques qui évoquent le souvenir de ces tracts.

IMG_5586

Hans et Sophie Scholl ainsi que Christophe Probst dénoncés par le concierge de l’université ont été condamnés à mort et décapités le 22 février 1943 .

Troisième jour :

Le camp de Mauthausen en Autriche

Le camp de Mauthausen  ouvert en 1938 était un des camps les plus sévères du système concentrationnaire .

L’arrivée est sinistre . Le camp ressemble à une forteresse coupée du monde.

RIMG0821_002

Les déportés étaient condamnés à l’exploitation de la carrière de granit qui se trouve juste à côté .

Les pierres extraites devaient être portées par un escalier de 186 marches construit par les déportés eux –mêmes ;cet escalier est appelé l’escalier de la mort en raison du très grand nombre de victimes qu’il y eut .

Les élèves écoutent la guide lisant un témoignage.

RIMG0914

Plusieurs monuments ont été érigés à la mémoire des 120 à 150 000 déportés qui périrent à Mauthausen.

RIMG0862

Après une longue nuit dans le bus, nous sommes arrivés en Pologne à Cracovie

Les élèves sont prêts à commencer la visite.

groupe elèves

Nous avons découvert le quartier juif de Cracovie qui s’appelle le Kazimierz ;on y trouve de nombreuses traces de l’importante communauté juive qui vivait là avant la seconde guerre mondiale .C’est un quartier pittoresque avec des ruelles étroites . 

Après avoir visité une synagogue ,nous avons découvert le cimetière juif attenant.On ne dépose pas des fleurs sur les tombes mais de petits cailloux ;tous les hommes doivent porter un couvre-chef ou une kippa.

12-CimetiereJuif

Dans ce quartier juif, une ruelle a été particulièrement bien conservée. Elle a servi de décor pour le film la liste de Schindler.

RIMG1194

Le sixième jour de notre voyage était consacré à la visite du camp d’extermination et de déportation d’Auschwitz-Birkenau .

Cette visite bien qu’amplement préparée en amont  fut éprouvante .

A l’arrivée ,on reconnait les rails  ,aboutissement fatal de tout un réseau ferroviaire européen qui permit l’acheminement de milliers de juifs .

RIMG1328

Les élèves ,avec au loin ,un des wagons

La première partie du camp était un camp de déportation pour les femmes et les enfants .

La guide explique les conditions de survie des femmes 

RIMG1249

Un alignement de baraques derrière les barbelés.

DSC03291

On visite ensuite le camp d’extermination .Les chambres à gaz ont été détruites ;il n’en reste que des ruines.

DSC03300

A la libération, des milliers d’ossements humains ont été retrouvés.

RIMG1419

Dans les valises , les nazis trouvaient des photographies de familles . On peut les voir aujourd’hui,fragiles témoignages de tous ceux et toutes celles qui ont péri ici .

DSC03307

Nous nous sommes ensuite tous retrouvés au pied du monument international à la mémoire des victimes d’Auschwitz- Birkenau

Trois élèves élus par leurs camarades comme porte-drapeaux ont lu un texte d’hommage aux victimes .Pour St Exupéry ,c’est Steven Roussel qui a été choisi comme porte-drapeau .

AuschBirkCommémoPortDrapeau-1

Nous avons ensuite déposé le galet qui nous avait été remis par Henri Borlant lorsque nous l’avions rencontré à La Rochelle lorsque nous préparions notre voyage.

AuschBirkCommémoGalets (2)-1

L’ensemble de nos galets déposés.

IMG_5857 (1)

Le lendemain, samedi, nous avons visité le camp d’Auschwitz I.

L’entrée est signalée par la devise : Arbeit Macht Frei

entree arbeit

Les élèves divisés en petits groupe ont reçu un audioguide pour mieux suivre les explications du guide ; chaque explication renvoyait au régime inhumain de détention auquel ont été soumis les déportés .

On estime que 70000 déportés sont morts à Auschwitz I . Une urne de cendres rappelle cette hécatombe . 

Aujourd’hui  plusieurs  blocks ont été transformés en pavillons rendant hommage à la mémoire des disparus par nationalité.

Nous avons visité le pavillon juif et le pavillon français . 

Une commémoration avait été organisée par les élèves devant le mur des fusillés.

 Après une nouvelle journée dans le bus, notre voyage mémoriel s’est achevé à Nuremberg .

dans le bus

Nous avons visité le tribunal où ont été jugés quelques grands responsables de la Shoah .

L’après -midi ,nous avons découvert les plaisirs des tavernes bavaroises.

Avant de prendre le métro pour nous rendre au Zeppelin .

Tribune Zeppelin 18 oct (2)

Le Zeppelin est un immense bâtiment construit par Albert Speer, l’architecte d’Adolf Hitler .Il a servi de 1933 à 1938 de tribune à Hitler .C’était un haut  lieu de propagande nazie.

Face à leurs camarades les porte-drapeaux ont lu leur discours de paix et d’appel à la vigilance .

Nous , la génération d’après  la chute du mur de Berlin, nous n’avons connu les horreurs du Nazisme et de la déportation que dans les livres , la solution finale que de manière théorique.

Ici, dans ce lieu symbolique encore imprégné des imprécations d’Hitler , nous voulons faire entendre la parole libre du devoir de mémoire.

Porte-drapeau des élèves du lycée Saint-Exupéry qui participent à ce voyage mémoriel commémorant la libération des camps de la mort, je veux témoigner de notre vécu.

Tout d’abord, j’aimerais expliquer mon ressenti qui rejoint celui des élèves de Saint-Exupéry à propos de ce grand voyage. Car c’est grâce à cette expérience exceptionnelle que nous avons pris conscience de l’atrocité de ces crimes contre l’Humanité , il nous a permis ensuite et surtout de mettre des images sur des mots. Pour ma part , je ne saurai pas exprimer clairement ce que j’ai ressenti dans les camps car entre la colère, la tristesse et l’incompréhension, un seul mot serait insuffisant.

Ensuite , par ces émotions qui nous ont tous animés , chacun d’entre nous en est ressorti grandi. D’autant plus grandi que notre génération a eu la chance de grandir dans l’insouciance et dans les valeurs de liberté et de démocratie , et c’est pour cela que nous devons nous rassembler dans ces moments de crise pour vaincre l’adversité et éviter que l’obscurantisme ne refasse surface.

Pour conclure, après cette expérience commune inter-lycées, il nous apparaît encore plus important de ne plus laisser se reproduire de telles horreurs et comme le cite Henri Borlant  : « Cela suppose un engagement citoyen, une exigence de tous les instants à l’égard de la démocratie et du respect des droits de l’homme .  » Ce qui signifie une surveillance de tous les instants, n’oublions pas que nous sommes les vigiles de notre avenir. 

Finalement, je tiens à remercier les 4 lycées Fénelon , Fénelon professionnel, Saint-Exupéry et Doriole de s’être ouverts les uns aux autres et je tiens particulièrement à remercier les élèves et les professeurs de Saint-Exupéry de m’avoir aidé à préparer ce discours.

Roussel Steven, TL2

Lycée Saint-Exupéry,

Très applaudis par leurs camarades, les porte-drapeaux les ont rejoints pour une photo de groupe finale .

groupe

Posted in Histoire & Géographie.

Laisser un commentaire