Journée internationale de la paix

Le mardi 21 Septembre dernier a eu lieu la  journée internationale de la paix.

Cette journée, instaurée par les Nations-Unis en 1981, est en faveur de la paix entre chaque nation du monde.

Pour l’occasion, la classe de 1ère de japonais avec Mme Furihata a voulu rendre hommage aux victimes des bombardements de Hiroshima et plus précisément à une petite fille du nom de Sadako Sasaki.

Nous avons visionné un film de Seiji Arihara, « l’Oiseau Bonheur ». Cet animé nous raconte les bombardements de Hiroshima à travers les yeux d’une petite fille nommé Tomoko qui se lie d‘amitié avec Sadako Sasaki, une victime des radiations nucléaires dûes aux bombardements.

Sadako était atteinte d’une leucémie et mourut à douze ans en ayant fabriqué des milliers grues avec ses papiers de médicaments.

Elle confectionna ces grues car elle croyait « dur comme fer » en la légende qui disait que si elle pliait milles grues, son vœu serait exaucé : elle guérirait.

Après sa mort, ses camarades de classe continuèrent de fabriquer ces petites grues en papier. Par la suite, une pétition fut rédigée pour construire une statue à l’effigie de Sadako et de tous les enfants morts de la catastrophe.

Sadako devint une figure de la paix dans le monde et chaque jour, des grues en papier sont déposées au pied de sa statue à Hiroshima.

Les élèves de japonais réalisent des grues

Nous avons donc aussi confectionné des petites grues en papier et nous irons (peut-être) nous aussi les apporter à Hiroshima.

Après avoir visionné ce film, nous avons écrit des mots (en japonais bien sûr) en référence à la paix (liberté par exemple ce qui donne 自由), puis nous les avons exposés au CDI avec nos grues.

Livres, grues, mots ont animé l’espace dédié à la journée de la Paix

Cette année le thème de la journée internationale de la paix était l’écologie.

Notre classe et d‘autres classes du lycée sommes allés voir au cinéma le documentaire «Notre ami l’atome : un siècle de radioactivité.» réalisé par Kenichi Watanabe.

Ce film parle des évènements tragiques :

– liés à l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima, et en particulier des conséquences sur des soldats américains du porte-avion Ronald Reagan lors de la mission de sauvetage des habitants de Fukushima

– ou encore des « Radium Girls », contaminées lors de la fabrication de cadrans de montre qui contenaient du radium;

A la fin de ce film nous avons discuté avec différents acteurs de l’écologie de La Rochelle, un moment très instructif.

Article écrit par Maxence BERNON , élève de 1ère G5.

Dans le cadre de la journée internationale de la paix, les élèves de la classe « Réussir ses Apprentissages Premiers » (RAP) ont participé à l’exposition d’affichettes pour partager des mots dans leur langue maternelle autour de la notion de « paix ».

Comme les apprenants de japonais, ils ont écrit des mots comme « amitié, liberté, amour » en différentes langues avec la transcription phonétique et la traduction en français. Sont donc représentées des langues telles que l’arabe de Syrie, le bengali du Bangladesh, le soninké du Mali, le peul de Guinée, le penjabi d’Inde, le dari et le pachto d’Afghanistan.

Des mots autour de la Paix écrits par nos élèves de la classe RAP

Originaires de pays qui ont connu ou connaissent la guerre, il était important pour les élèves de participer à ce projet.

Posted in CDI, Japonais.

Laisser un commentaire