Projet ERASMUS+ « Dreamers Beyond Borders »

C’est l’un des deux projets du lycée financés par l’Europe. Il s’achève cette année.

L’agence nationale ERASMUS + de Bordeaux a suivi deux années durant ce partenariat stratégique regroupant la France, la Lituanie, la Grèce, l’Italie et la Turquie.

Le thème de notre projet :

Devant l’arrivée d’un nombre important de migrants d’origines diverses, nous nous sommes interrogés sur ce phénomène et nous avons choisi de travailler sur la manière de les accueillir au sein des établissements scolaires et des municipalités. Par conséquent nous avons proposé des solutions adaptées, notamment en termes de pédagogie active centrée sur la tolérance, la solidarité, l’égalité et l’accueil. Il s’agissait d’éduquer les élèves autochtones en favorisant l’inclusion des migrants pour éviter le rejet, la discrimination, le racisme et la ségrégation.

Nous avons donc choisi de sensibiliser nos jeunes à la diversité culturelle apportée par les migrations successives, qu’elles soient d’origine européenne ou extra-européenne. De ce fait, nous nous sommes interrogés sur les moyens de lutter contre le décrochage scolaire des jeunes le plus souvent issus de l’immigration et ainsi faciliter le dialogue interculturel et promouvoir l’égalité. Pour cela, nous avons orienté ce projet sur des pratiques innovantes qui favorisent la motivation des jeunes par une approche ludique et interactive grâce au multimédia.

C’est pour cela que la production finale a pris la forme d’un jeu multimédia.

Nous avons donc imaginé des personnages virtuels « migrant » à bord de montgolfières, qui dérivent lentement et aléatoirement au fil du vent.

L’objectif du jeu est d’amener une montgolfière en un endroit stratégique du plateau en gagnant des « points de vent ». Le joueur peut ainsi souffler dans le sens qu’il aura choisi.

Les points de vent s’obtiennent en répondant à des défis.

Ces défis ont pris des formes variées : de la cuisine traditionnelle, des morceaux de musique, des petites capsules vidéo, des photos. Chaque production est influencée par des éléments de culture de plusieurs pays participants au projet ou pays d’origine des migrants impliqués dans le projet. Pour gagner le défi, le joueur doit reconnaître les influences de ces derniers.

Ainsi chaque établissement a entrepris une réflexion avec ses élèves sur la thématique de la migration (causes, conséquences et perspectives). 

L’analyse de cette thématique fut l’occasion de productions qui évoquaient la migration sous différents aspects (poétiques, littéraires, artistiques… voire politiques et économiques)

Des récits, des interviews des familles des migrants ont permis de comprendre la complexité, la diversité des situations, la fusion des cultures et leur adaptabilité. Le fruit de ces ateliers ont été mis en images et ont alimenté un mur virtuel de témoignages.

Chaque établissement scolaire a réfléchi à des recettes de cuisine, des musiques, des vidéos, des photos illustrant le mélange des cultures et la réalité des migrants.

Cette réflexion a été mise en œuvre lors des différentes mobilités. Un certain nombre d’entre elles permettait à un pays hôte de recevoir deux autres délégations et réaliser ainsi les productions binationales ou trinationales. 

Parallèlement nous avons réfléchi de façon collaborative à la réalisation technique du jeu interactif. 

Ces différentes situations d’apprentissage ont mêlé réflexion, compétences techniques (création du jeu multimédia), compétences artistiques (séminaire de théâtre) et compétences sociales (l’inclusion). Des temps de formations furent proposés aux enseignants et aux élèves pour développer ces compétences.

Les productions multiculturelles ont été intégrées au jeu sous forme de défis.

Enfin, lors de la rencontre finale nous avons présenté le jeu, l’ensemble des activités et des productions. Nous souhaitions proposer à nos élèves, un objectif de travail humaniste sous une forme ludique.

Frédéric SAMUEL

Coordinateur pour la France

 

Posted in Projet Erasmus, Voyages.

Laisser un commentaire